R-learning et robots profs arrivent !
Publié par Romain dans E-learning le Vendredi 26 février 2010| icon32 Commentaires
Robots profs

S’il est un domaine technologique où l’Asie est en train de prendre une sérieuse avance, c’est celui de la robotique. L’enjeu est de taille, et représente, aujourd’hui déjà, un marché important . Le Japon est par exemple aujourd’hui leader, détenant 60% du marché mondial (45 milliards d’euros en 2006), dans ce domaine dont la croissance annuelle est de l’ordre de 8%.

La demande en robots émane principalement du secteur industriel, mais la robotique personnelle est amenée à prendre une place importante, et avec  elle, une application peut-être inattendue : l’Education.

Qu’on se le dise, donc, Le R-learning arrive ! Après Saya, le robot japonais que nous avions précédemment évoqué sur ce blog, c’est l’état de Corée du Sud qui investit dans ces « professeurs robots« , en prévoyant 8,69 millions de dollars en 2011 et 36 millions en 2012 pour équiper jusqu’à 8000 écoles maternelles et primaires en 2013 :

Que les professeurs en chair en en os se rassurent, ce n’est pas encore demain qu’ils seront mis au placard. La vidéo qui suit montre bien les limites actuelles de ces machines, et leur voix synthétique risque de rapidement lasser les enfants, une fois passé l’effet découverte :

Mais le fait que les états soutiennent ainsi, de façon significative, ce type de projet, montre bien que l’on croit aux développement de cet usage technologique.

Pour plus d’informations, consultez cet article.

robots-profs
Be Sociable, Share!
Tags: , , , ,

Dans le même esprit :

2 commentaires :

  1. , Blog TICE » Blog Archive » Après le « E-Learning », le « R-Learning »? a dit:

    [...] savoir plus: – Consulter l’article de Romain GIL – Consulter l’article de la chaine (pour ceux qui lisent le Coréen [...]

  2. , abajon a dit:

    Un robot prof, génial
    Vivement le robot prof de philo, avec chemise blanche en silicone et cascade de cheveux en cables firewire… pour qu’il nous dise quoi retenir des 5 leçons de psychanalyse de Freud…
    Tu sais, sage romain, comme à peu près toute mes copines du lycée, j’étais amoureuse de mon prof de philo. Arf, j’le kiffais, comme vous dites. Et pourtant, qu’est-ce qu’il était condescendant, méprisant, hautain, pénible, intransigeant. Il lui arrivait même de dire des énormités, des contre-sens historiques. Il était souvent imparfait, partial, et vraiment macho.

    déjà hier, quand on écrivait sur des cahiers au stylo plume, je ne l’aurai jamais échangé contre un robot. J’ai trop eu trop besoin d’avoir un dialogue avec des personnes qui me ressemblaient.

    aujourd’hui, je n’écris plus a la plume, mais avec un clavier. Ca ne me derange pas. Car c’est un outil.
    Mon boss parle comme un robot. Son assistante, que je cotoie de près, parle comme une machine, ouvre et ferme la bouche avec un sourire forcé, s’invente des protocoles et reinventent de nouvelles dynamiques de process…Ils se detestent réciproquement et individuellement. Ce ne sont pas des modèles. Ils ne le seront jamais.

Ajouter un commentaire

Nota: La modération est activée et peut temporiser votre commentaire. Inutile de le publier plusieurs fois.