Face au succès de la Wiimote de Nintendo, Microsoft prépare une contre-attaque avec un concept de jeu sans manette, nommé Natal, adapté à la console XBox 360. Le système est basé sur la reconnaissance corporelle, gestuelle et vocale du joueur, comme le montrent ces vidéos de démonstration :

Le succès du projet résidera certainement dans l’efficacité de la technologie mise en place, car si la console se mélange les pinceaux entre les gestes effectués par les joueurs, ce qui est d’ailleurs parfois le cas avec la Wii, le plaisir du jeu risque d’être quelque peu compromis ;-)

Be Sociable, Share!
Tags: , , , ,

Dans le même esprit :

5 commentaires :

  1. , efpi a dit:

    Je partage les mêmes réserves sur Natal que je développe dans ce billet : http://interactionblog.blogspot.com/2009/06/you-are-controller.html

    A mon avis, on ne va pas contrôler grand chose et les erreurs de reconnaissance seront fréquentes.

  2. , IHM: Milo project, la technologie Natal en action | Otablo | e-learning, maths, mathématiques, vidéos, apprendre, apprentissage, enseignement, éducation a dit:

    [...] a décidé d’impressionner son monde avec l’annonce du projet Natal, et si l’on peut rester prudent avant d’avoir vu ce que ça donne en vrai, il semble [...]

  3. , Après Natal, voivi le projet Milo. « Adrien DONOT a dit:

    [...] projet Milo. 11juin09 Microsoft a décidé d’impressionner son monde avec l’annonce du projet Natal, et si l’on peut rester prudent avant d’avoir vu ce que ça donne en vrai, il semble [...]

  4. , Après Natal, voici le projet Milo. - Wouuaaaa a dit:

    [...] a décidé d’impressionner son monde avec l’annonce du projet Natal, et si l’on peut rester prudent avant d’avoir vu ce que ça donne en vrai, il semble [...]

  5. , - Wouuaaaa a dit:

    [...] a décidé d’impressionner son monde avec l’annonce du projet Natal, et si l’on peut rester prudent avant d’avoir vu ce que ça donne en vrai, il semble [...]

Ajouter un commentaire

Nota: La modération est activée et peut temporiser votre commentaire. Inutile de le publier plusieurs fois.